La méthode des petits pas

Le retour des vacances de Noel depuis moins d’une semaine, et déjà, les résolutions de début d’année s’envolent petit à petit?

Peut-être que cette tradition de résolution qu’on finit toujours par abandonner, c’est un bon coup dans le derrière pour se motiver mais qu’on ne s’y prend pas de la bonne manière, année après année… Si vous vous intéressez aux changements de comportement et habitudes de vie, vous avez surement lu sur la méthode des petits pas : un petit peu chaque jour, pour de grandes réussites futures. Fractionner les efforts à fournir pour mieux atteindre notre but.

Un peu à l’image d’un déménagement international, d’un retour en France par exemple! 🙂

Des objectifs réalistes

Se donner des objectifs réalistes et concrets mois par mois ou trimestre par trimestre plutôt que de viser trop haut trop tôt.

Par exemple, mettre l’emphase sur la recherche d’un emploi d’abord, puis un emploi de rêve plus tard. Viser l’obtention d’un logement, puis quelques temps plus tard, un logement plus conforme à vos attentes lorsque vous serez mieux installé, mieux connaisseur du marché…

Moi qui fourmille toujours d’idées, je m’étais fixée avec mon conjoint et nos enfants, 2 ans. 2 ans pour nous habituer à notre nouvelle vie et nouvelle ville, 2 ans pour nous refaire des amis, pour développer nos passions et y trouver du temps pour s’y consacrer, 2 ans pour trouver le quartier ou la ville où nous installer, 2 ans pour comprendre les rouages de la finance en France afin de pouvoir obtenir un crédit immobilier dans les meilleures conditions etc… Ce sont nos objectifs et parfois, vu mon énergie débordante à faire 1000 choses à la fois, je les perds de vue.

Se recentrer sur ses priorités

Ce début d’année  est l’occasion de me recentrer sur ces objectifs que nous nous étions fixés. Depuis 5 mois désormais en France, nous sommes très heureux et presque comme des poissons dans l’eau. Un travail pour mon conjoint et moi-même et même si nos contrats ne sont pas ‘stables’ nous aimons nos boulots respectifs et avons des très bonnes relations de travail avec nos collègues. Nos enfants se sont bien adaptés à leur école/crèche, le quartier où nous vivons nous plait malgré de nombreuses contraintes, etc., etc… Si vous êtes encore à l’étranger, sachez que la proportion de récits négatifs sur les réseaux sociaux peu en décourager beaucoup, mais comme dit l’adage Les gens heureux n’ont pas d’histoire. Nous sommes la preuve vivante d’une bonne insertion en France malgré le fait que nous partions en ayant quitté des emplois stables et bien rémunérés à l’étranger, que mon conjoint est étranger, que nous ne connaissions pas la ville ou nous nous installions et que nous n’y avions aucune famille ni amis…

J’ai développé ce blog dans le but d’encourager les français(e)s qui se questionnent sur un éventuel retour à se donner la chance d’essayer et d’y croire. Maintenant, je ne compare pas depuis le début mes conditions actuelles aux précédentes, car je sais que j’y ai beaucoup perdu matériellement mais aussi beaucoup gagné sur d’autres aspects. Je suis centrée sur l’avenir et pas sur le passé. J’assume ma décision et je me projette en avant, sinon à quoi bon être revenue en France? Cela tient peut-être à ma personnalité mais parmi les nombreuses décisions que j’ai eu à prendre dans la vie, en ayant pesé le pour et le contre, je n’ai ensuite jamais regardé en arrière, jamais regretté. Je crois sincèrement qu’en assumant délibérément notre part de responsabilité dans nos décisions mais aussi le fait qu’en étant dans une situation donné désormais ou se doit d’essayer d’en tirer le meilleur, on peut changer notre mindset et au fur et à mesure, voir davantage les opportunités d’une situation et beaucoup moins ses obstacles.

2018 en force!

Maintenant, j’ai pour objectif d’alimenter plus régulièrement ce blog en 2018, j’espère que vous serez nombreux et nombreuses à le lire et à partager vos commentaires sur les articles lus!

One thought on “Résolutions de début d’année”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *