La réduction volontaire de ses dépenses

Vous devrez diminuer vos dépenses actuelles, et choisir un poste budgétaire sur lequel contrôler vos dépenses  et en faire part dans la section ‘commentaires’ de cette page pendant les 3 prochaines semaines.

Vous pourrez décider de choisir celui de votre choix, soit celui qui occasionne le plus de difficultés pour vous (ex : voyage) ou celui qui vous semble le moins douloureux.

Je trouve personnellement que celui qui vous fait le moins mal (par ex : l’achat de vêtements pour vous et toute votre famille) est plus aisé car il répond à la théorie des petits pas. Par contre, vous devez viser un objectif conséquent (ex : dépenser 40% de moins en budget vêtement d’ici ces 6 prochains mois et commencer dès maintenant! Pas demain, ni après-demain et même si tout à coup, votre petite dernière avait besoin de nouveaux shorts car elle a bien grandi.)

Vous devrez faire l’état des lieux de vos dépenses sur ce poste budgétaire, le poser par écrit et appliquer la règle de -30 ou -40% de dépenses pour les 6 prochains mois. Si discuter publiquement du montant que vous dépensez actuellement vous dérange, ne mentionnez alors que votre objectif de réduction de dépense. Ensuite, vous devrez trouver des moyens pour le mettre en œuvre : arrêter d’aller dans des magasins de vêtements, acheter d’occasion seulement si absolument nécessaire, revendre les vêtements trop petits et se servir de ce budget pour racheter des vêtements plus grands, etc… Toutes les solutions sont envisageables.

Ce 1er défi est assez facile, prenez le comme un petit jeu qui ne fait pas bien mal mais qui vous mets en action pour déjà identifier un poste de dépense sur lequel travailler. Il faut que vous vous fixiez un objectif marquant et quand même un peu difficile à atteindre pour tendre vers ce dernier en faisant des efforts.

En résumé

Donc vous mettez par écrit dans la section commentaire de cette page :

-votre poste de dépense choisi

-votre objectif de réduction de dépenses

-les moyens auxquels vous pensez pour atteindre votre objectif

-vos 1ers résultats durant ces prochaines semaines avant le lancement du 2nd défi

Vous pourrez bien évidemment partager vos résultats futurs, bien au-delà de ces 3 semaines.

Rester concentré sur un objectif

Vous voyez ou je souhaite en venir. Cette mise en jambe va vous permettre de vous dire que oui, vous pouvez être acteur de votre vie, de vos choix, que vivre avec un peu moins n’est pas très difficile et du coup, vous serez mentalement mieux préparé à passer à une seconde réduction de dépense, puis une 3ème etc…

En plus, on peut ainsi partager nos astuces entre nous!

Vous vous dites que c’est bien loin de vos préocupations actuelles concernant votre retour en France… Mais détrompez-vous! Un retour en France se prépare et si vous avez lu mes précédents articles, vous savez que je partage l’idée que plus on est préparé, tant psychologiquement que financièrement, meilleures seront vos chances de réussir votre retour.

J’attends avec impatience vos idées, objectifs et moyens pour les atteindre!

Katell

 

 

9 thoughts on “Premier défi!”

  1. Perso, ce qui marche pour moi, c’est d’avoir un virement automatique à chaque salaire vers un compte sur une banque en ligne. Je suis au Canada donc payée toutes les deux semaines (ça c’est un truc qui va me manquer) donc on voit vite l’accumulation. Pour mes dépenses, j’ai choisi de limiter les repas au resto le midi et certaines sorties du soir qui reviennent vite très cher dans le Nord du Canada. Je me suis donnée un an pour mettre de côté 35% de mon salaire annuel. C’est faisable si je sors moins, que je prépare mes repas du midi et que je fais un peu plus attention en faisant mes courses. J’ai aussi prévu mes voyages très à l’avance et j’ai pu avoir de bons prix. Pour le budget fringues, il n’y a pas beaucoup de magasins dans le grand Nord donc il faut faire attention aux achats compulsifs en ligne mais ça fait longtemps que je me donne une semaine de réflexion ou plus avant d’effectuer tout achat en ligne. Ça me permet aussi d’attendre les promos. Je me fais un panier et je m’inscris aux promos en ligne et quand il y en a une intéressante je passe ma commande. En fait, je me rends compte que si je prends le temps et que je prévois les choses un peu à l’avance, j’économise énormément.

    1. Bonjour Carole! Je trouve que c’est super votre astuce de différer vos achats et de vous donner un temps de reflexion avant d’acheter.
      Génial votre objectif de 35% d’épargne de votre salaire actuel! Merci et n’hésitez pas à partager vos réussites!

  2. Bonjour, quelle belle initiative! Alors, nous avons choisi de réduire les dépenses sur les restos! Nous désirons nous impliquer à fond alors nous allons réduire ce poste de dépense de 50 à 70%. En gros, on s’autorise max un resto aux 2 – 3 semaines. Ça va siiiii vite, surtout les lunchs le midi! Pour cela, on va faire les courses de légumes frais plus souvent, une fois par semaine. On va se forcer également à préparer nos lunchs (oui, oui). Puis nous aussi également nous avons mis en place un virement automatique de notre banque qui se fait aux deux semaines pour nous forcer à mettre une somme de côté, sans s’en rendre compte et sans être forcé 😉
    Merci!

    1. Très bonne option de réduire vos dépenses le midi! Ca ne fait pas trop mal, ca permet d’économiser ‘mine de rien’ et de se constituer un petit pécule!
      Les virements automatiques, je suis fan depuis toujours ou presque!
      Moins on en a dans les mains directement, moins on est tenté de dépenser! J’ai réussi a me constituer une bonne épargne ainsi qui n’était pas destinée initialement a rentrer en France mais que j’ai utilisé finalement dans ce but et c’était littéralement comme si cet argent tombait du ciel 🙂

  3. Je viens juste de rentrer mais durant les 3 derniers mois j’ai fait des économies comme dit dans l’article.
    J’ai beaucoup réduit mes dépenses nourritures et vous donne mes astuces :
    – amener son propre repas au boulot au lieu d’acheter le midi
    – faire une liste de course et aller au supermarché 1/semaine et si on oublie, on fait autre chose (sauf si on ne peux vraiment pas s’en passer genre liquide vaiselle pour faire la vaiselle). Le fait d’aller au supermarché 1/semaine réduit énormement les achats compulsif (des gateaux le 1er jour, des chips 3j plus tard…) et j’ai réduit mes dépenses de supermarché d’environ 25% !
    – pour les petits plaisirs de la semaine. Toutes les semaines, je récuperais AU$50 en liquide et me le mettais dans le porte monnaie. C’était mon argent de poche de la semaine (si j’avais envie d’un café, d’une glace, d’un vetement…). La semaine suivante, je retirais à nouveau AU$50 et l’ajouterais à ce qui me restais de la semaine précédente. Si je dépensais tout mon argent de poche, je devais attendre la semaine suivante pour me refaire plaisir. Pareil, ca évite les achats compulsifs. Avec la carte bancaire, ca monte vite.
    – il m’est arrivé de sortir en ville sans carte bancaire, seulement du liquide. Pas de liquide… pas d’achat !

    Bon courage à ceux qui essaie. Les 2 premiers mois sont un peu difficile mais ensuite on s’habitue.

    1. Jai aussi oublié de dire : creez un tableau Excell de vos dépenses ! On trouve des tableaux déjà fait facilement en ligne, il faut juste le changer un petit peu (renommer une ligne, enlever celle qui ne vous interesse pas… etc). Il doit etre détaillé mais pas trop (par exemple nourriture doit avoir plusieurs partie : grocery, café/encas, alcool, restaurant… chaque partie est différent. Grocery ne pas pas toujours diminuer mais café/encas et alcool. Et ca permet de savoir sur quel partie vous pouvez réduire vos dépenses)
      Notez tout, et quand je dis tout c’est bien tout, même les $3 de ce matin quand vous êtes allés vous chercher un café ou les $2 pour la tablette de chocolat qui était en promo). Le plus difficile à se rappeler c’est les petits dépenses en cash, moi je demandais toujours un recu, même pour $1 ou $2, pour pouvoir le mettre sur mon fichier excell.
      ous serez étonné du nombre d’argent que vous dépensé dans des trucs dont vous n’avez pas forcément besoin.

      1. Le fameux tableau excel!
        Je sais qu’il en rebute plus d’un, j’en fais partie, mais je me suis forcée a l’utiliser et ça aide enormement à prendre conscience de nos postes de dépenses plutot que d’en avoir une idée approximative (mon cas avant Excel 🙂 )
        Il y a aussi des applis ou des logiciels un peu plus intituitifs et sympas a utiliser comme Mint qui permettent de faire la même chose que des fichiers excel aussi!
        https://www.mint.com/

    2. Bonjour Amélie! Super astuces ! J’aime bien l’idée d’avoir de l’argent liquide comme ‘argent de poche’, ça nous fait retomber en enfance… 🙂 Ca permet vraiment de limiter ses dépenses je trouve. Et vous avez raison, il faut aussi avoir un petit budget plaisir, même quand on essaie d’économiser, ça permet de tenir à moyen et long terme, et même si on a peu de temps devant soi, par exemple quelques mois.
      La liste de courses, c’est un incontournable, à mon avis. Ca diminue considérablement les achats impulsifs.
      Merci pour le partage !

      1. En effet, je ne pense pas que j’aurai tenu sans le budget “petit plaisir”. Et je pense que c’est la partie la plus importante lorsque l’on économise car c’est facile de se restreindre dans tout et d’être malheureux. Mais si on se fait plaisir de temps en temps, alors le moral reste à un bon niveau. Et on prends plus de plaisir à se faire plaisir 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *